Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 11:18
En déjeunant ce matin, avec une tartine de pain d'épeautre grillée avec du miel, j'ai repensé à de vieilles diapos que j'avais faites lorsque je faisais de l'apiculture dans le début des années 80 (déjà le siècle dernier!!!)


La récolte des essaims

Lorsqu'un essaim était signalé aux pompiers, ceux ci, au lieu de le détruire appelaient un apiculteur pour venir le récupérer.
C'est ainsi que j'ai pu participer aux opérations

sous un abri-bus
 

entre des volets et une fenêtre

dans une cheminée
Une fois sur le toit, je me souviens ne plus avoir pu bouger, ce jour là je n'ai pas été d'une grande utilité.

Les outils de base


une rûchette piège avec de jolis cadres tout neufs, un enfumoir garni de copeaux, une brosse, un chapeau avec filet et des gants. 


La ruchette est placée à proximité de l'essaim, quelques coups d'enfumoir pour diriger les abeilles. Et une fois que la reine a pénétré dans la ruchette, toutes les abeilles suivent.

un coup de balayette pour les dernières récalcitrantes et le tour est joué.

d'autres opérations
   
des transports de ruche, la nuit, quand toutes abeilles dorment. On ferme le tout et on transporte délicatement. Par précaution, nous gardions les chapeaux avec le filet dans la voiture. Pour un contrôle routier, nous aurions fait fureur...

 
des transvasements

     
Quand les abeilles ont bien travaillé dans la rûchette, il faut leur trouver un logement plus grand dans une rûche avec de nouveaux cadres neufs à étirer.
Et quand les abeilles ont encore plus travaillé on rajoute une hausse sur la ruche. Les cadres sont moins hauts, mais c'est là que l'apiculteur pourra prélever le miel. Celui qui est dans le corps de ruche reste propriété des abeilles.




















L'apiculteur surveille le travail des abeilles dans la hausse pour voir s'il va pouvoir bientôt récolter.

Un ennemi de la ruche

  
La fausse teigne:
c'est une mite qui s'attaque aux cadres de la ruche.
C'est avec elle que s'est terminée mon expérience d'apicultrice: ruche détruite par ce parasite



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de couteau suisse
  • : pour les bricoleurs non experts qui touchent un peu à tout.
  • Contact

Recherche